Comment fonctionne la pose collée de l’isolant extérieur ?

Ce qui est appréciable avec la pose collée de l’isolant, c’est la rapidité avec laquelle celle-ci peut-être mise en œuvre, contrairement à la pose calée-chevillée, qui nécessite non seulement plus de technicité, mais aussi un peu plus de temps. Ainsi, il faudra tout simplement préparer un mortier colle, qui servira à réaliser la pose, en collant le matériau isolant choisi, ce qui est plutôt pratique à mettre en œuvre. En revanche, le premier inconvénient que l’on trouve en pratiquant cette méthode, est en rapport avec les matériaux isolants. On ne pourra opter que des isolants à fibres de bois, du polystyrène expansé blanc ou graphité gris (sachant que ce dernier a des qualités thermiques au delà du blanc, à hauteur de 20%, ce qui le rendra plus intéressant à utiliser alors).

Cependant, ce procédé de pose collée de l’isolation par l’extérieur pourra être réalisée de trois manières différentes.

 

meilleur isolant

Comment réaliser cette pose ?

  • En premier lieu, on pourra appliquer le mortier colle par plots. On va ainsi déposer 16 plots de colle au moins par mètre carré de surface de la plaque d’isolant. Pour que cela fonctionne, il faudra appliquer la colle à quelques centimètres du bord de la plaque, puis placer cette dernière sur la paroi à isoler.
  • Seconde méthode, la pose collée en plein. On va alors se munir d’une taloche crantée de 6 à 10 mm, avec laquelle on va appliquer la colle. Celle-ci prendra toute la surface du panneau, mais il sera nécessaire de laisser une marge tout autour de la plaque, car le mortier ne devra pas couler au niveau des joints.
  • Enfin, troisième méthode pour appliquée la colle, par boudins. On doit encoller au moins 20% de la surface de l’isolant. Les boudins seront réalisés de manière non continue, sous peine de devoir subir un effet ventouse au moment de la pose de la plaque. En revanche, les différents boudins de colle devront être relativement réguliers pour faciliter la pose. Pensez également à laisser une marge de quelques centimètres. On pensera aussi à croiser deux boudins au centre de la plaque pour que celle-ci puisse tenir de manière plus probante.

isolation maison ancienne

Précautions préalables

Pensez également à décaper le support en amont, et à ne réaliser la pose que si la température extérieure est comprise entre 5 et 30°C. Vous devrez également penser à des rails horizontaux en cas de pose sur une grande hauteur, pour ne pas que les différentes plaques soient soumises à des contraintes trop importantes en matière de poids.

Actualités isolation extérieur, normes ...