L’isolation par l’extérieur sous enduit : pose collée et pose calée-chevillée

Comme nous l’évoquions avec vous au préalable, il existe deux types d’isolation par l’extérieur, sous bardage, et sous enduit. Nous allons nous intéresser à cette première catégorie en premier lieu, en détaillant avec vous tout ce qui concerne le procédé, sachant que celui-ci est caractérisé par deux méthodes différentes également.

 

 

Ainsi, l’ITE sous enduit est une solution intéressante car elle est relativement simple à mettre en œuvre. Le but sera de placer plusieurs éléments en superposition sur le mur extérieur de la maison ou du bâtiment concerné. Ces différentes couches sont bien entendu l’isolant en lui-même, vous pourrez choisir différents matériaux comme vous le verrez plus tard au cours de ce dossier. Puis cet isolant sera lui-même couvert par une première couche d’enduit, plus exactement un sous enduit. Celui-ci viendra maroufler une armature en fibre de verre, puis on terminera cette ITE sous enduit avec une couche de finition, un enduit prévu à cet effet, qui donnera également l’aspect final du mur en question une fois installé.

 

sous enduit isolant

Une façade neuve et uniforme

Vous pourrez ainsi obtenir à la fin une façade uniforme, contrairement au bardage qui de son côté impose un travail supplémentaire. Pour choisir, c’est avant tout une question de goût, de préférence, chacun aura évidemment la sienne, même si le budget a également sa part de responsabilité dans le choix que l’on effectuera.

Il faut savoir que l’isolation thermique par l’extérieur sous enduit est une méthode qui se décline elle-même dans deux différents modes, qui sont la pose collée de l’isolant, ainsi que la pose calée-chevillée de ce dernier, deux méthodes aux caractéristiques qui diffèrent, et qui pourraient elles aussi apporter plus ou moins de difficultés au moment des travaux.

isolation extérieur des murs

 

Deux différentes méthodes

La première méthode est la plus simple, mais elle ne pourra pas être utilisée avec n’importe quel isolant. La pose collée sera uniquement autorisée avec les isolants en polystyrène et en fibre de bois. Le but sera de coller directement le matériau choisi sur le mur que l’on souhaite isoler.

La seconde méthode, la pose calée-chevillée, donne un résultat à peu près équivalent mais se présente différemment, et est plus complexe à mettre en œuvre. Il faudra tout d’abord caler l’isolant choisi avec une colle, avant d’effectuer une mise en place de chevilles, qui viendront fixer définitivement le système au mur. Autre avantage de cette méthode, elle est applicable quelle que soit la nature de la paroi à isoler.

Contactez-nous pour une estimation de votre isolation gratuitement.prix isolation exterieur

 

Actualités isolation extérieur, normes ...