Pourquoi l’isolation par l’extérieur est amenée à se développer fortement dans les prochaines années

La rénovation thermique par l’isolation par l’extérieure

Un des atouts majeurs qui octroient à l’isolation par l’extérieur une performance indémodable et même renforcée par le temps, est sa capacité à s’adapter dans la « rénovation thermique ». En ce sens que, l’isolation par l’extérieur permet la protection d’un bâtiment contre les aléas climatiques, de l’extérieur. Par ailleurs, l’isolation peut être installée soit sur la toiture du bâtiment soit sur ses parois, ou même sur les deux structures.

Les avantages des isolations par l’extérieur

Idéale pour les constructions en bois, l’isolation par l’extérieur est une technique judicieuse pour la rénovation. En effet, son installation est une assurance pour ravaler et isoler un bâtiment. Il s’agit d’un caractère approprié pour revêtir l’aspect extérieur dégradé de ce dernier. L’isolation par l’extérieur permet également de faire un meilleur traitement des ponts thermiques et assure une bonne protection contre les aléas climatiques. Enfin, devant les soucis de manque d’espace de plus en plus constaté dans le domaine de la construction, l’installation par l’extérieur des isolations permet de gagner de la place, étant donné qu’elles ne modifient pas l’espace disponible à l’intérieur d’un bâtiment.

isolation thermique des murs

 

Comment s’assurer de la performance des isolations par l’extérieur

Pour que les systèmes d’isolation par l’extérieur soient performants, ils doivent avoir une épaisseur appropriée, pour au moins de 12 cm. En effet, ils doivent maintenir une température d’environ 19 °C (pour les murs extérieurs), si la température de l’environnement extérieur descend à -10 °C. Ainsi, à l’intérieur de l’habitation, il y aura une température moyenne de 20 °C. Pour ce qui est de l’isolation du toit, l’épaisseur minimale doit être de 20 cm. En optimisant ces caractères, le système d’isolation extérieur est un atout considérable pour faire face aux aléas climatiques engendrés par le réchauffement planétaire (marqué par des hivers plus rudes et des saisons estivales plus chaudes)

Les matériaux utilisés pour l’isolation

Pour optimiser la performance des systèmes d’isolation par l’extérieur, plusieurs matériaux peuvent être utilisés, notamment :

  •  Le polystyrène
  •  Le polyuréthane
  •  La laine de roche ou en verre
  •  La ouate de cellulose
  •  Le chanvre
  •  Le bois

Tous ces matériaux sont adaptés dès lors que leur conductivité thermique ne dépasse pas le 0,04 W/m.K. Par ailleurs, l’isolation par l’extérieur avec du matériau en bois est perçue comme étant très efficace et la plus adaptée dans le contexte climatique actuel. En effet, leur conductivité se trouve juste à la moyenne, c’est à dire à 0,042 W/m.K (pour les panneaux en fibres de bois) ; quant aux laines de bois, leur conductivité est de 0,038 W/m.K., des conductivités qui leur assurent une très bonne performance dans l’isolation par l’extérieur.

Actualités isolation extérieur, normes ...