Quelles sont les performances thermiques d’une isolation sous bardage ?

 

L’isolation sous bardage est fréquemment réalisée pour plusieurs raisons. En effet, cette pose permet par exemple d’obtenir un très bel aspect esthétique final, en premier lieu. Il est vrai que le bardage, quel que soit le matériau qui sera utilisé pour le réaliser, a quelque chose de chaleureux et est une vraie valeur ajoutée pour un bâtiment quel qu’il soit. En revanche, la méthode est un peu plus difficile à mettre en œuvre dans le neuf comme en rénovation. Mais elle a l’avantage d’être totalement polyvalente, et de pouvoir être appliquée quel que soit l’état de l’enduit qui se trouve sur la façade qui a besoin d’être isolée. Ainsi, même si cette paroi n’est pas plane à 100%, l’isolation thermique par l’extérieur sous bardage pourra être réalisée sans difficulté, sans avoir à réaliser de modification préalable. Il est en revanche un peu plus difficile de poser ce bardage que d’opter pour une pose collé ou calée et chevillée, mais le jeu en vaut bien la chandelle.

façade bardage

 

 

 

 

Dans le neuf comme en rénovation

Cette méthode d’isolation sera utilisée aussi bien dans le neuf que dans le cadre d’une rénovation, mais les valeurs ne seront pas tout à fait les mêmes. De plus, les enjeux eux aussi seront différents, bien que l’on cherchera dans les deux cas à faire varier la résistance thermique dans le but de mieux isoler le bâtiment. Avec le bâtiment neuf, l’objectif sera d’atteindre au moins la valeur nécessaire pour être conforme à la RT 2012. En revanche, pour un bâtiment en rénovation, on cherchera à entrer dans le cadre du crédit d’impôt afin que la rénovation effectuée soit un peu moins coûteuse à l’arrivée. Les valeurs correspondantes ne sont d’ailleurs pas les mêmes.

meilleur isoaltion thermique

 

Crédit d’impôt et RT 2012

Il faut savoir que pour être conforme à la RT 2012, l’isolation devra être supérieure à 4 en termes de résistance thermique. Pour le crédit d’impôt développement durable, dans le cadre d’une isolation, il sera seulement nécessaire d’atteindre le chiffre de 3,7 en revanche. Dans les deux cas, c’est aussi bien le matériau servant d’isolant que la proportion dans laquelle il sera utilisé qui vont faire varier les résultats de l’ITE, il faudra donc évidemment en tenir bien compte.

Actualités isolation extérieur, normes ...