Comment choisir entre une isolation intérieur et une isolation extérieur ?

Si, pour votre habitation, vous visez l’économie et le confort thermique cela suppose une bonne isolation. Une isolation qui peut être intérieure ou extérieure. Chacune de ces méthodes possède ses propres avantages et inconvénients. Quels sont-ils ?

L’isolation intérieure.

C’est la méthode privilégiée. Il existe plusieurs solutions et le choix du procédé est déterminé en fonction de l’état et de la nature du mur. On en connait trois ; les complexes de doublage, la contre-cloison à ossature métallique et la contre-cloison maçonnée
Pour les complexes de doublage il s’agit de panneaux fixés au mur soit par collage, soit par vissage. Le support pour utiliser ce procédé doit alors être lisse et propre. Cette méthode associe un isolant et un parement.
La contre-cloison à ossature métallique consiste à laisser un espace entre le mur et l’ossature pour installer l’isolant. Ce procédé est idéal pour cacher les défauts de surface des murs irréguliers.
Et enfin la contre-cloison maçonnée qui est une solution dite traditionnelle qui consiste à mettre en place un isolant contre un mur avant d’installer une contre-cloison.

Isolation intérieur

 

L’isolation extérieure.

L’isolation thermique par l’extérieur quant à elle est basée sur l’enveloppement du bâtiment par une sorte de manteau isolant. Ce type d’isolation est le plus souvent envisagé au moment d’une rénovation. Deux procédés existent.
Le premier, appelé enduit mince, se compose d’un isolant collé sur le mur recouvert d’un enduit spécifique et enfin d’un enduit de finition.
La seconde technique, appelée bardage, consiste quant à elle à installer un bardage ou une ossature que l’on recouvre d’un parement extérieur.

Avantages et inconvénients de l’isolation extérieure
Avantages
L’isolation par l’extérieur permet d’augmenter la performance thermique de l’habitation. Elle ne réduit en aucune façon la surface habitable. Elle entraine une réduction significative de la consommation en chauffage.
Inconvénients
Ce choix entrainera une augmentation du coefficient d’occupation au sol du terrain, ainsi qu’une modification de l’aspect extérieur de l’habitation.
Ce type d’isolation ne peut être appliqué à tous les bâtiments, et son installation nécessite la consultation des règles d’urbanisme de la commune, de plus le coût est dans la majorité des cas supérieur à celui d’une isolation par l’intérieur.

Avantages et inconvénients de l’isolation intérieure
Avantages
Augmente la performance thermique de l’habitation, c’est un système qui est facile et rapide à mettre en œuvre. Les systèmes de doublage permettent le passage des gaines, que ce soit pour l’électricité ou l’alimentation en eau.
Inconvénients
Ces techniques entrainent une réduction de l’espace habitable. De plus, durant la durée des travaux il faut quitter l’habitation.

 

Actualités isolation extérieur, normes ...