En rénovation, quels isolants extérieurs choisir pour une pose sous bardage, dans le cadre d’un support sain et plan ?

Vous souhaitez effectuer une pose d’isolant dans le cadre d’une ITE en rénovation, sur une paroi plane et pourvue d’un enduit sain ? Sachez que vous pourrez assez facilement réaliser ces travaux, et que toutes les possibilités, en matière de mise en oeuvre, seront à votre disposition. Bien sûr, vous pourrez passer par une pose sous enduit, en collé ou en calé-chevillé selon vos préférences. Mais il vous sera également possible de choisir une pose sous bardage, qui est la plus soignée de toutes, et qui permet qui plus est d’obtenir un résultat esthétique très intéressant.

Le bardage est en effet particulièrement agréable à l’oeil, et il apporte en plus quelques qualités techniques supplémentaires, puisque les matériaux utilisés, qu’il s’agisse de bois, de composite ou de PVC, sont tous isolants. C’est donc une méthode relativement complexe à mettre en oeuvre, mais le jeu en vaut la chandelle.

isolation extérieur bardage bois

 

Une isolation plutôt efficace

Ainsi, à l’issue de vos travaux, vous pourrez profiter d’une isolation très efficace de votre bâtiment, même s’il s’agit d’une rénovation. Parmi les différents matériaux utilisés dans ce cadre, on place généralement un isolant qui est la laine de verre en rouleau, dans deux finitions différentes, la 35 ou la 32. La première est la moins isolante des deux, même si le coefficient qui se rapporte à son appellation est plus élevé. Il est donc important de ne pas faire la confusion entre les deux. Il sera nécessaire d’opter pour une épaisseur suffisante de ces deux isolants pour pouvoir bénéficier d’un crédit d’impôt, dans le cadre de la réalisation de ces différents travaux.

Leroy merlin isolation

 

Quelles épaisseurs faut-il choisir ?

Bien entendu, ces deux types de laine de verre sont généralement disponibles dans plusieurs épaisseurs dans le commerce, mais pour être éligible au crédit d’impôt développement durable, il faudra que le la résistance thermique soit supérieure à 3,7m2.k/W. Pour obtenir cette valeur, il sera nécessaire donc de choisir une épaisseur précise de laine de verre.

Concernant la 35, pour être éligible au crédit d’impôt, il sera nécessaire d’opter pour une épaisseur minimum de 140 mm. En revanche, en choisissant une laine de verre 32, on pourra se contenter de 120 mm d’épaisseur pour obtenir la bonne valeur et ainsi bénéficier du crédit d’impôt. Ainsi, pas besoin d’en mettre autant.

Actualités isolation extérieur, normes ...